La Table des Guilloux - Schouweiler (Lux)

Dîner Table des Guilloux
2 décembre 2004

Restaurant faisant partie de la chaîne "Relais&Châteaux", cette ancienne ferme située à Schouweiler à 10km de Luxembourg-villle connaît un succès sans faille depuis plus de 10 ans. Le chef d'origine bretonne Pierrick Guilloux propose une cuisine de saison dans une cadre rustique décoré avec beaucoup de goût. Le menu est complet avec de beaux poissons et de belles viandes, la carte des vins remplie avec de bonnes références pour satisfaire les gros portefeuilles autant que les amateurs à la recherche de découverte. Champagne, Alsace, Bordeaux, Bourgogne et Rhône sont bien desservis en rouge et blanc, avec une sélection intéressante, et le Languedoc - Roussillon ou le nouveau monde offrent une belle gamme de vins souvent très médiatisés à prix raisonnables (50 euros pour Les Brunes 1998 du domaine des Creisse).

Nous étions trois, et avons décidé de choisir les plats à notre goût, sans penser au vin. En apéritif, un coupe de champagne maison (étiqueté Guilloux mais vinifié par Legras à Chouilly) fraîche, avec de la vivacité, mais sans être mémorable. En entrée, huîtres, soupe de poisson et salade de gambas et calamars. En plat, queue de boeuf farcie au foie gras, entrecôte au parmesan et lièvre à la royale, une des spécialité de la maison en saison.

Une demi-bouteille de Pouilly-Fumé 2002 de Henri Bourgeois régale par sa fraîcheur les palais sur les entrées, sans qu'on s'y attarde trop. Choisir un rouge était plus délicat. Gigondas cuvée Florence 1989 du domaine des Gouberts ? CdP Domaine du Vieux Télégraphe 1995 ? Côte Rôtie 2000 De Rostaing ? Pomerol Château Petit Village 1995 ? Margaux Château Dauzac 1990 ? Comment choisir un vin qui aura assez de répondant sur le lièvre, assez de tanins sur l'entrecôte, et assez de finesse sur la queue de boeuf?

Relisant une dernière fois la carte je tombe sur la perle rare : Clos de Vougeot 1990 de Faiveley ;-)  Mes souvenirs de février dernier me font immédiatement pencher pour cette bouteille. La robe est sombre, dense, un peu trouble, les bords tuilent à peine. Le nez est très minéral, avec des notes de fumée, de cuir, s'ouvrant sur des fruits rouges et des épices à l'aération. Les verres Riedel Vinum Bourgogne sont un régal pour profiter au maximum du nez. La bouche est dense et fine, avec des tanins présents et gras qui n'assèchent pas. La puissance du vin se développe en fin de bouche, progressivement.

C'est intéressant de goûter ce vin sur différents plats, car il donne le change à nos trois viandes. La finesse avec la queue de boeuf, les tanins avec l'entrecôte, et la puissance minérale sur le lièvre. Déguster ce vin donne une impression de sentir tout à la fois: le terroir, le niveau Grand Cru, le millésime, et le producteur : une expérience très intéressante. Le vin arrive à maturité, et a encore quelques dizaines d'années devant lui. J'aimerais vraiment en avoir encore 6 en cave...


Pour finir, crème brûlée, crêpes bretonnes fourrées à l'orange, et assiette de fromage. Copieux et classique.


Sur base de cette soirée, je garde les impressions suivantes:

Les plus :

  • Les verres, Riedel et Spiegelau
  • Le service du vin, attentionné. Les verres sont remplis au fur et à mesure que nous mangeons notre plat, ce qui est très agréable.
  • Le confort des clients, l'espacement des tables est bon et la température de la salle ajustée en fonction du nombre de convives (pas évident de réger le chauffage pour que les premiers clients n'aient pas froid et que la salle ne surchauffe pas trop une fois pleine).

Les moins (par rapport aux attentes d'un dîner dans un Relais & Châteaux, s'il fallait faire quelques remarques) 

  • Le manque de mémoire pour le choix des plats. Le serveur qui demande "le lièvre c'est pour qui ?" ça fait un peu ambiance pizzeria.
  • La maison n'accepte pas les cartes de paiement. Règlement en cash, ou si le montant est trop élevé, par envoi de facture (la maison accepte les cartes de visites). Le pays est trop petit pour que les abus soient nombreux, visiblement.
  • Les toilettes, au même niveau et à mi-chemin vers la cuisine, pourraient être un peu plus isolées. La configuration de la maison ne permet peut-être pas de faire différemment.

A 400 euros pour 3 personnes, (50%boisson 50%plats, on s'est fait plaisir sur le vin :-), les prix sont en harmonie avec le lieu. Une belle soirée à renouveler.

Thierry Meyer